On demand. On time.

Notre fondateur

Entrepreneur né et innovateur pur sang. Ces deux qualifications ont conduit Carel van Sorgen à fonder 247TailorSteel, révolutionnant ainsi l’industrie de la tôlerie. En réalisant sa vision, il a également démontré l’avenir prometteur de l’industrie manufacturière néerlandaise.

Les premières amours sont les plus vives

C’est à l’âge de 21 ans, en reprenant l’entreprise de tôlerie Sorba de Winterswijk de son père, que Carel van Sorgen fait ses premiers pas dans l’industrie sidérurgique. Progressivement, il en fait une entreprise de plus de 300 employés. En 1998, il vend Sorba et se lance dans une nouvelle aventure. Carel Van Sorgen rénove entièrement un parcours de golf irlandais. Mais même alors qu’il l’exploite, ses pensées continuent à vagabonder vers ses anciennes amours. Il se met à réfléchir au potentiel d’Internet, des robots et de l’intelligence artificielle et à leur application à « sa branche ». Une industrie qui est par nature plutôt conservatrice. 

En 2003, il vend le parcours de golf et s’associe avec plusieurs programmeurs pour concrétiser ses idées. Pendant cinq ans, ils élaborent un logiciel qui doit donner vie à « l’usine du futur ». L’objectif initial est alors de le vendre à d’autres entreprises de tôlerie. Leur désintérêt incite Van Sorgen à fonder lui-même une nouvelle usine. Celle-ci doit être entièrement contrôlée par Sophia®. Ou, de son nom complet : Sophisticated Intelligent Analyzer. 

Onderscheiding Carel van Sorgen

Officier de l’Ordre d’Orange-Nassau


Onderscheiding Carel van Sorgen

Cette usine est fondée aux Pays-Bas. Un mouvement totalement opposé à celui de nombreux entrepreneurs qui délocalisent leur production en Europe de l’Est. C’est dans l’Achterhoek, où l’industrie manufacturière a traditionnellement prospéré, que Van Sorgen crée en 2007 l’entreprise qui révolutionne le secteur du métal. Le nom laisse peu de place à l’imagination : 247TailorSteel. 

L’entreprise connaît une croissance exponentielle au niveau du personnel, des machines, de la surface d’exploitation et des sites de production. En 2017, à l’occasion du dixième anniversaire de 247TailorSteel, Van Sorgen reçoit une distinction royale. Elle lui est décernée par Joris Bengevoord, le maire de Winterswijk où Van Sorgen réside. Bengevoord félicite le nouvel Officier de l’Ordre d’Orange-Nassau pour son travail de pionnier dans l’industrie manufacturière néerlandaise et pour la contribution considérable de 247TailorSteel à l’emploi.

 

Une vision transfrontalière


La même année, la Smart Bending Factory devient aussi une réalité. Elle naît du souhait de nombreux clients de numériser également le processus complexe de pliage. Bien sûr, Sophia® demeure la régisseuse et le pivot du processus de production. Grâce à cette étape importante, 247TailorSteel est désormais en mesure de fournir aussi des travaux de pliage aux clients. 

Au cours des années qui suivent, l’entreprise poursuit sa croissance. L’usine de tubes laser de Winterswijk est entièrement intégrée à l’usine principale de Varsseveld, où une surface de production supplémentaire de 7 500 m2 est ajoutée. La vision de Van Sorgen gagne également de plus en plus de terrain à l’étranger. Avec le transfert du site de production allemand de Brême à l’usine nouvellement construite à Oyten, la capacité de production en Allemagne triple.

Priorité aux gens et aux clients


La soif d’internationalisation de l’innovateur de Varsseveld ne fait que commencer. À 69 ans, Van Sorgen nourrit l’objectif ambitieux de servir nos clients où qu’ils soient dans un rayon de 200 kilomètres. Cela nécessite d’importants moyens financiers. Ce soutien est apporté par le fonds de capital-investissement Parcom, qui acquiert une participation de 60 % dans l’entreprise en 2019. Un investisseur dynamique avec qui le courant passe bien, comme l’indique Van Sorgen. Il devient lui-même actionnaire minoritaire, mais conserve une voix importante en ce qui concerne les projets d’avenir de sa création. Nous avons passé le flambeau au bon moment, dans l’intérêt de nos clients et certainement aussi de tous les employés.

La vision de Van Sorgen sera réalisée à travers plusieurs sites de production internationaux et par les nombreux employés qui font ou feront partie de la famille 247TailorSteel. Car malgré l’automatisation et la numérisation continues de l’industrie, auxquelles 247TailorSteel elle-même apporte une contribution majeure, les personnes et les clients demeureront au centre des préoccupations de 247TailorSteel. L’entreprise où les machines et les robots ne remplaceront jamais les gens.